Vite ! A Bruxelles !

Max Rosendor était, dans les années 1970, un entrepreneur chargé de la démolition de nombreuses maisons et bâtiments bruxellois. Il a conservé avant destruction de très nombreux éléments ou morceaux d’éléments Art nouveau ou Art déco : vitraux, cheminées, grilles, portes…

Ces objets sont en vente du 3 au 13 avril pour quelques centaines ou milliers d’euros… Et quand on sait qu’il y en a en tout pas moins de 1400, cela laisse rêveur !

Plus d’informations sur www.rosendor.be

2 réflexions au sujet de « Vite ! A Bruxelles ! »

  1. Geppetto

    Bonjour. Je suis inscrit pour une visite. La réservation est obligatoire et les places se font rares.
    Si celà vous intéresse, je vous ferai part de mes impressions après la visite. Eventuellement avec photos à l’appui, si c’est autorisé.

    Bonne journée, Michel

    Répondre
  2. Geppetto

    Bonjour.
    C’était à la fois surprenant, intéressant, mais aussi décevant.
    Surprenant par la diversité des pièces, par le nombre d’éléments rassemblés par une seule personne en un seul lieu. Intéressant si on visitait avec une guide car l’association avait tenté de répertorier quelques pièces et de les situer dans Bruxelles avant la bruxellisation.
    Intéressant aussi de voir, à quelques centimètres, des vitraux Art Nouveau que l’on voit habituellement à quelques mètres et de pouvoir vérifier la qualité lumineuse des verres Tiffany.
    Décevant quand on pense à tout ce qui a été détruit, disséminé.
    Heureusement que ce Monsieur Max Rosendor a sauvé une partie de ce patrimoine, qui va sans doute meubler quelques demeures de Belgique ou d’ailleurs, il n’y avait pas que des acheteurs belges.
    La majorité des objets était vendue ce dimanche, et on n’en était qu’au 3è jour de vente.

    A bientôt, bonne journée, Michel

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *