Visite de « Paris et ses expositions universelles »

J’ai visité aujourd’hui en compagnie d’Olivier P. l’exposition que j’annonçais la semaine dernière, à la Conciergerie.

Oserais-je dire ici que l’exposition est assez décevante ? Non, car elle n’a jamais prétendu présenter toutes ces expositions dans les moindres détails. Elle revient avec concision et clarté sur les travaux pharaoniques qu’ont engendrées ces expositions et l’on passe une bonne heure à s’étonner ou s’amuser. On pourrait tout de même être déçu par le peu de clichés présentés, et se demander par exemple si la porte monumentale de 1900 n’aurait pas mérité une photographie mettant plus en valeur sa taille. Mais satisfaisons-nous d’un tel retour sur ces moments extraordinaires que l’on rêverait de revivre.

Côté année 1900 et Art Nouveau, on s’y contente d’une petite photographie du pavillon de la Finlande, et tout de même d’un grand tirage du Pavillon Bleu décoré par Serrurier Bovy.

Le court texte présentant cette dernière exposition internationale parle d’ailleurs de l’Art Nouveau. Il y est écrit :

A la munificence architecturale et à l’éclectisme dominant marqué de réminiscences classiques qui tentent de gommer le brutalisme des architectures industrielles, répondent quelques modestes pavillons où l’Art Nouveau cherche à inventer une nouvelle voie, qui s’exprime d’une manière encore plus libre dans les aménagements intérieurs et les arts décoratifs.

On sent que l’auteur de ces lignes, tout comme nous, auraient aimé plus d’audace, de légèreté et de modernité dans les constructions.

Avant de finir ce petit billet je ne dois pas oublier de signaler qu’on peut y admirer la projection d’une partie de la reconstitution en 3D du Quai des Nations. A partir d’éléments de l’époque (principalement photographiques), Laurent ANTOINE a tenté de nous plonger dans les rues de l’Exposition… Pour en savoir plus, ruez-vous sur le site web de son génial concepteur (ou allez à la Conciergerie).

Une réflexion au sujet de « Visite de « Paris et ses expositions universelles » »

  1. O.P.

    J’ai été un peu déçu aussi…rien de très neuf pour cette manifestation qui a néanmoins le mérite de présenter de façon synthétique les principales expositions qui ont marqué les 19 ème et 20 ème siècles. Une bonne introduction en somme…
    Malgré tout, quelques clichés intéressants et rares des expositions les plus anciennes (n’oublions pas que nous sommes au début de la photographie…!) éveillent un peu notre intérêt mais que dire du survol de la plus importante, par la taille et la fréquentation, l’Expo 1900 ? Aucune vue d’intérieur ou inédite alors qu’il y avait tant à montrer…
    Bref si vous vous y rendez, ne soyez pas trop exigeants :-))

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *