Un dimanche vraiment Art nouveau…

… Parce que :
– j’ai continué la lecture du livre sur Gallé acheté hier ;
– je me suis rendu en proche banlieue pour voir de près une création plutôt cachée d’Hector Guimard ;
– justement la visite avait lieu avec trois grands amateurs (voire spécialistes) d’Art Nouveau ;
– on m’a (doublement !) fait un très joli cadeau provenant de l’exposition « L’album d’un collectionneur » ;
– le beau temps m’a poussé dehors et ma longue balade dans le 20ème m’a permis de découvrir un immeuble de 1907 avenue Gambetta, immeuble complètement détonnant au milieu de tous ses voisins hausmanniens ;
– j’ai pris ou repris quelques photos d’autres détails Art nouveau de cet arrondissement.

… et parce que tout ça va engendrer quelques petits billets (chez moi, ou chez d’autres… suivez mon regard)…

Pour illustrer ce billet, voici l’élément le moins intéressant et le moins joli de la journée :
J’ai trouvé rue des Panoyaux un appui de fenêtre assez… « original » : on y retrouve les mêmes fleurs et tiges en coups de fouet que 36 rue des Solitaires ou rue des Annelets, mais disposées un peu différemment et surtout à l’horizontal et à l’envers :

Les ferronneries industrielles offrent parfois un spectacle… renversant.

2 réflexions au sujet de « Un dimanche vraiment Art nouveau… »

  1. le mateur de nouilles

    De qui ? De qui ? De quoi ?
    Je sais bien de qui vous parlez en disant "suivez mon regard"…
    C’est drôle : je n’entends pas, je ne vois rien. Et question "parole" : nenni, que pouic.
    Moi aussi, j’ai fait une grande ballade, mais 5 arrondissements plus bas. Na !

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *