Royan 1900, livre de Frédéric Chasseboeuf

J’avais déjà parlé il y a quelques années de l’architecture 1900 de Royan et d’un livre de Frédéric Chasseboeuf intitulé « Les villas de la côte de Beauté« .

Ce même auteur, historien et historien de l’art, vient de faire paraître, aux éditions « Bonne Anse », un nouvel ouvrage sur ce sujet, plus précisément un guide architectural. 140 villas et bâtiments sont décryptés par quartier afin de pouvoir profiter des découvertes lors de promenades à Pontaillac ou dans le Parc ; la ville ayant été presque entièrement détruite en 1945, les constructions d’époque – et donc les parcours – se situent, pour simplifier, au nord et au sud de la ville.

Précis, clair, richement illustré, l’ouvrage est une véritable bible sur ce qu’il reste des constructions réalisées entre la fin du 19ème siècle et les années 30 ; castels, villas, néo-ceci, néo-cela, il reflète parfaitement l’étendue des styles qui ont inspirés les architectes durant ces décennies. La première partie de l’ouvrage (« Les clés pour comprendre ») replace les réalisations dans leur contexte de l’époque, avec en particulier un chapitre très intéressant sur les catalogues de l’époque, qui permettaient à certains architectes de l’époque de pasticher leurs confrères – qui eux-mêmes avaient pu puiser leur inspiration ailleurs. De côté de l’Art nouveau, on notera par exemple le portail de la villa Farniente mais surtout la villa orchidée. Au sujet de cette dernière, l’auteur écrit que l’architecte Auguste Rateau a pu – je cite – « profiter des nouvelles tendances, celles d’un style naissant qui venait de toucher, notamment, les bouche des métro« . Le pauvre Hector Guimard n’a pas son nom de cité, mais surtout la villa s’inspire plus, je pense, d’une part du Castel Béranger pour les ondulations des ferronneries, mais aussi d’autres artistes moins « légers » en ce qui concerne les balcons. Qu’importe, je chipote… Bravo à l’auteur pour ce nouvel ouvrage…

Les vacances d’été sont terminées, mais si vous prévoyez un séjour charentais prochainement, n’oubliez pas le guide !

Une réflexion au sujet de « Royan 1900, livre de Frédéric Chasseboeuf »

  1. Ping : Dimanche 22 septembre | Journal

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *