Rotterdam

J’ai passé le week-end à Rotterdam, ville connue pour son architecture contemporaine. J’ai pourtant pu, durant ces 48 heures, croisées un peu d’Art nouveau sur mon chemin. Cela a commencé le premier soir avec deux façades discrètes mais je n’ai pas sorti mon appareil photo à ce moment… à tort !

L’art nouveau a eu d’abord sa place au musée Boijmans Van Beuningen, avec une jolie collection de vases et autres objets décoratifs de Daum, Lalique, Tifany… ou encore J. Loetz Witwe (vous le connaissiez, vous ?)… Le musée possède également quelques toiles de cette période, en particulier :
– un très beau tableau d’un peintre dont j’ignorais l’existence : Georges Hendrik Breitner. Ce tableau de 1893, intitulé La boucle d’oreille, représente une femme élancée mettant sa boucle d’oreille, elle est près d’un paravent japonisant dans une longue robe aux motifs délicatement fleuris.

– un Jon Toorop avec deux oeuvres : La nouvelle génération, 1892 et Trio fleuri, de 1895

Il y a sûrement quelques impressionnistes mais j’avoue avoir oublié (et je n’ai pas pris de notes). Je crois aussi qu’il y a un Kokoschka. Bref…

Le clou 1900 du week-end sera l’Hotel New York… qui est un hôtel mais aussi un très agréable restaurant. Le lieu était au début du 20ème un lieu où se reposaient ceux qui partaient pour l’Amérique. Arrivés à Ellis Island, il fallait en effet être en bonne santé pour ne pas être renvoyé dans son pays d’origine ! La bâtisse presque cubique, attire l’oeil de loin en raison de ses deux clochetons 1900 (on en devine un sur la photo):
Rotterdam - hotel New york Mais c’est surtout le hall de l’hôtel qui mérite le coup d’oeil, avec en particulier la rampe d’escalier :


Voilà, je conseille en tous les cas à ceux qui désirent aller à Rotterdam d’aller visiter la Villa Sonneveld, construite en 1933 et meublée époque. Aucun rapport avec l’Art nouveau, si ce n’est une rampe d’escalier tout en ondulations, mais qui aime le modernisme du style 1900 aime forcément celui de cette époque… ou en tout les cas s’y intéresse.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *