Petite encyclopédie de l’architecture

J’ai reçu comme cadeau de Noël l’ouvrage « Petite encyclopédie de l’architecture » paru chez Solar.
Il retrace l’histoire des mouvements architecturaux depuis l’art roman jusqu’à aujourd’hui, en présentant sur une double page un petit texte (définition d’un mouvement, biographie d’un architecte, histoire d’un bâtiment…) et de très belles illustrations, certaines en pleine page (une page fait 19cm x 20cm). Il propose également un glossaire qui m’a permis entre autres de m’assurer de la définition de « plateresque », adjectif précédé d’un « néo » dans mon billet sur San Sebastian.

Dans ce résumé de 11 siècles d’architecture en 400 pages et 149 articles, on trouvera forcément qu’il y manque certains éléments mais cet ouvrage est très bien fait et très agréable à lire. Il va en tout cas m’aider à combler de grosses lacunes en décalage avec mon goût (grandissant) pour l’architecture.

Du côté de la période Art nouveau, on retrouve plusieurs articles :
– L’Art nouveau de 1890 à 1914 (un résumé du mouvement, illustré par la maison aux Majoliques à Vienne, l’intitut de Géologie à Budapest et la station Porte Dauphine ;
– Bruxelles de 1892 à 1910 ;
– La Sécession viennoise de 1897 à 1914 ;
– Joseph Hoffmann – Palais Stoclet à Bruxelles – 1905-1911 ;
– Paris entre 1890 et 1910 ;
– Charles Rennie Mackintosh – 1868-1928 ;
– Barcelone entre 1880 et 1905 ;
– La Sagrada Familia à Barcelone commencée en 1882 ;
– Le liberty italien entre 1900 et 1910 environ ;
– Prague et Budapest entre 1898 et 1918 environ ;
– Amsterdam et l’Europe septentrionale entre 1890 et 1918 environ ;
– L’École de Chicago – 1870-1910 ;
– Les prémices du mouvement moderne au début du XXè siècle ;

… Mais ne vous inquiétez pas, je ne me limite surtout pas à ces quelques articles. Tout le reste est splendide. Bon c’était un cadeau mais je recommende chaudement les 35 petits euros de cet ouvrage (j’espère simplement qu’il ne contient pas de bêtises, je prends des pincettes, hein…).

Une réflexion au sujet de « Petite encyclopédie de l’architecture »

  1. Vilret

    Josef Hoffmann n’était pas seulement un architect génial, lui, comme tant d’autres (Koloman Moser, Gustav Siegel) a touché à tout. Depuis l’architecture e la maison, des meubles, rideaux (et leur motif ), tableaux, vaiselle, couverts, bibelots, jusqu’aux vétements et bijoux. Je vous conseille visiter le site http://www.anticchateaudubac.com pour admirer des pièces exceptionnelles d’époque.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *