Pauvre Koloman

En attendant de publier un billet au goût d’absinthe, je ne résiste pas à publier ce petit comparatif. Voilà ce qu’une marque d’alcool a osé faire avec une des plus célèbres créations des arts graphiques Art nouveau (sans parler du nom de l’alcool) :

Frommes Kalender Koloman Moser

…L’abus d’alcool est définitivement dangereux pour la santé… pour l’imagination et le bon goût aussi.

Une réflexion au sujet de « Pauvre Koloman »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *