Mais où étais-je donc passé ?

Bon bon bon, il serait peut-être temps de reprendre un peu les choses en main sur ce blog… Je sais, je le promets régulièrement…

En attendant quelques billets (approfondis ou pas), un petit quizz pour voir s’il y en a encore qui viennent par ici. Où étais-je dimanche vers 17h15 lorsque j’ai pris cette photo ?

 

7 réflexions au sujet de « Mais où étais-je donc passé ? »

  1. Eli

    Cest la bas de la porte de la maison (ferronneries de Majorelle) de l’architecte Lucien Weissenburger, dont vous aviez mentionné l’incendie d’un des appartements, sur ce blog, en 2010 … J’ai pris quasiment la même photo, lorsque je suis allée à Nancy en juillet de l’année dernière.
    Heureuse de vous revoir ici!

    Répondre
    1. Eli

      C’est toujours douloureux de voir comment ce patrimoine est peu pris en compte … Je pensais sincèrement qu’après deux ans, il n’y aurait plus trace de l’incendie.

      Répondre
  2. Arnaud

    C’est peut-être justement parce que le patrimoine est protégé que les travaux ne peuvent pas être entrepris facilement, je ne sais pas…

    Répondre
  3. Eli

    Patrimoine protégé veut dire qu’il n’est pas possible de faire n’importe quoi, n’importe comment, mais pas de laisser quelque chose en l’état alors qu’il a subi des dommages.
    En lisant ce que vous disiez sur cette maison, je pensais aussi au Chalet Blanc de Guimard, dont j’avais fait le constat, sur mon blog, des détériorations que j’y avais vu. Et cet après-midi, j’ai lu l’article du Monde, grâce au lien que vous avez publié. C’est tout simplement affligeant.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *