Les tournesols… non pardon… les pavots sur la cheminée

Comme je m’intéresse à l’Art nouveau depuis relativement peu de temps, j’ai encore parfois d’énormes surprises… que des « vieux de la vieille arabesque » n’ont plus depuis longtemps. Ce fut le cas quand un lecteur m’envoya un mail par il voulait vendre un habillage de cheminée et qu’il souhaiter trouver des informations et un moyen de le vendre. Car d’informations, il n’en a aucune. Je lui demandais alors des photographies de l’habillage… roulement de tambours… que voici :


Alors ? Ca vous plait ? C’est à vendre.

Mise à jour du 15 mai : Bon alors tout d’abord ce sont effectivement des pavots, merci au lecteur qui a relevé cette bêtise due à une simple précipitation. (Non parce que j’ai pas l’air comme ça mais j’ai quand même quelques connaissances en terme de fleurs… tiens d’ailleurs quand j’étais petit garçon je vous être jardinier plus tard… bref, je m’éloigne du sujet).

Mais surtout, un membre du cercle Guimard a compulsé son fonds documentaire et a trouvé des informations sur cette cheminée… Je cite : J’ai trouvé l’origine de la cheminée : c’est de Charles Gréber (à Beauvais). Elle est publiée dans le catalogue Gréber Tabary et Commien publié dans les années 1900 (sans plus de précision). C’est donc du grès émaillé H. : 1,17 ; L. : 1,20 ; P. : 0,38. Il y a 5 parties.(…)Je vous joins une photo retrouvée dans un livre sur la famille Gréber.
Et attention… la photo :


Les dimensions et a priori le matériau correspondent et le propriétaire habite en Picardie, à 100km de Beauvais…

Mais là vous allez me demander : « Pourquoi la différence de couleur ? ». Euh…

7 réflexions au sujet de « Les tournesols… non pardon… les pavots sur la cheminée »

  1. kiwifrog

    hmmmmm ce ne sont pas des tournesols, mais des pavots! 4 petales alors que les tournesols en ont une multitude, en forme de lancettes…ralalalalalalala! Sinon, c’est superbe mais quel est le materiau? gres flamme? platre patine? bois peint? Ca ressemble beaucoup a de l’art nouveau italien (stile floreale), comme du Agostino Lauro ou Galileo Chini.
    Bien a vous, de nouvelle zelande
    Christophe

    Répondre
  2. Arnaud

    Ah mais oui quelle andouille myope ! Ce sont des pavots ! A tout faire dans la précipitation, voilà ce qui arrive, on passe pour un inculte floral…

    Répondre
  3. le mateur...

    Le changement de couleur s’explique assez simplement : La photo du livre est ancienne… elle a donc "rougi" ; au contraire, la cheminée n’a sûrement pas aimé le coup de flash de l’appareil photo numérique, parce que le grès, c’est de la céramique et que, comme la porcelaine, sa couleur est sensible à la lumière. Les flashs d’aujourd’hui sont malheureusement très puissants.
    Une info en passant : la façade de la maison Gréber, à Beauvais, mérite vraiment le détour.

    Répondre
  4. ptit.prince

    Bonjour,

    Je voudrais savoir si l’habillage de cheminée était toujours à vendre et surtout: combien en veut le propriétaire?
    Pourriez-vous me faire parvenir votre réponse à l’adresse mail suivante:
    ptit.prince@gmail.com

    En vous remerciant,

    Cordialement,

    F

    Répondre
  5. Victor

    Bonjour,
    à tous
    je pense trouver ici des collègues collectionneur ?
    alors ce message est pour vous
    j aimerais trouver une rubrique ou forum ou vous présenter votre ( modeste ou énorme ) collections en quelques photos .
    Et éventuellement faire des rencontre dans ma régions ( Belgique et Nord59)
    du mordu d’ art nouveau ,
    avoir des avis sur la restauration de vos objets ou anecdote de vos trouvailles .

    mail: meuble1900@hotmail.com

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *