Le réseau Bombyce.

Sous ce titre étrange se cache le nom d’une bande-dessinée, ou plutôt de deux tomes dont le premier est paru en 1999 et le deuxième en 2002. Le dessinateur avoua à la sortie des ouvrages son goût pour l’art nouveau, en particulier pour Victor Horta. Cela se retrouve dans l’ambiance des planches, que ce soit dans l’architecture de la ville où se passe le récit que dans les scènes d’intérieur aux décors foisonnants.

Je n’ai jamais lu cette bande-dessinée, je viens juste de découvrir son existence grâce à une recherche sur Internet, où l’on peut en savoir un peu plus ici ou là :

Interview de l’auteur en 2000 après la sortie du tome 1 :
http://www.bdparadisio.com/intervw/cecil/intcecil.htm

Interview de l’auteur en 2006 :
http://www.objectible.net/objectible/Interviews/InterviewCecil/body.html

Reste à aller du côté des librairies et des bibliothèques pour voir cela de plus près… et d’attendre le tome 3 (s’il sort un jour).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *