L’Art nouveau en Europe par Roger-Henri Guerrand

Le livre de Roger-Henri Guerrand sur l’Art nouveau, intitulé L’Art nouveau en Europe, paru il y a plus de quarante ans, vient d’être réédité chez Tempus (collection de poche des éditions Perrin). Je ne l’avais jamais lu, donc en apprenant la nouvelle je me suis précipité pour l’acheter et je m’y suis déjà plongé.
J’ai donc pu lire la préface d’Aragon, qui rappelle ses liens personnels et familiaux avec l’Art nouveau, qui précise les relations entre Mucha et la Sécession ou les avis contradictoires d’Apollinaire sur le sujet en général et sur Gaudi en particulier. Ainsi, Apollinaire écrivait-il en 1911 « Puissent nos architectes ne pas s’inspirer de ses fantaisies » mais 3 ans plus tard, s’exprimait finalement ainsi :
C’est un des architectes modernes les plus personnels. Il a porté très haut entre autres choses, l’art des terrasses et de tout ce qui se trouve en général sur les toits des maisons…

Des passionnantes premières pages écrites par Roger-Henri Guerrand (et je suppose que le reste est de la même qualité), je retiendrai cette phrase du comte Léon de Labordes en 1856 : « L’avenir des arts, des sciences et de l’industrie est dans leur association »… Reste à continuer ma lecture pou enrichir mes connaissances… et compléter de temps en temps ce blog afin de vous donner envie d’acheter l’ouvrage de ce grand homme qu’était R.H. Guerrand… ce que vous diront tous ceux qui l’ont cotoyé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *