Paris et ses expositions universelles, architectures, 1855-1937

Jusqu’au 12 mars, les expositions universelles de 1855, 1867, 1889 et 1900 sont mises à l’honneur à la Conciergerie, ainsi que les expositions de 1925, 1931 et 1937.

Ce sont principalement deux-cents photographies qui tentent de refléter la grandiloquence de ces moments… et des monuments qui furent construits pour ces occasions, la plupart ayant été détruits.
Evidemment on s’intéressera surtout à celle de 1900 qui a vu naître le Grand Palais, le Petit Palais ou le Pont Alexandre III, mais même en 1900 les bâtiments restèrent plutôt « classiques » – plus clinquants qu’originaux dirais-je -, à quelques exceptions près. Je reviendrai justement sur l’une des ces exceptions dès ce week-end.
L’exposition nous permettra en tout cas de nous plonger dans un Paris bien différent de celui que l’on connait aujourd’hui. Ayant déjà vu de nombreuses photographies de l’expo 1900 (je possède un ouvrage sur ce sujet et ma mère en possède un encore plus complet), j’espère surtout que la qualité des photos sera très bonne et que j’en découvrirai de nouvelles. A noter que je possède également un amusant guide édité à l’époque par le Bon Marché à destination des visiteurs. Sur 350 pages, il est illustré de gravures et des plans de l’exposition…
Bref, rendez-vous à la conciergerie avant le 12 mars !

« Paris et ses expositions universelles, architectures, 1855-1937» La Conciergerie
2, boulevard du Palais 75001 Paris
(Métro Châtelet, Saint-Michel ou Cité)
Tél. : 33 / (0)1 53 40 60 80

Ouvert tous les jours de 9h à 17h ; du 1er mars au 12 mars, de 9h30 à 18h

Une réflexion au sujet de « Paris et ses expositions universelles, architectures, 1855-1937 »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *