Archives de catégorie : Expositions

Bientôt : Alexandre Charpentier à Orsay

Le Musée d’Orsay accueille, du 22 janvier au 13 avril 2008, une exposition sur Alexandre Charpentier.

Je connaissais l’artiste pour son fameux pupitre à musique exposé au Musée des Arts décoratifs. Cette exposition me permettra de découvrir un très grand médailleur qui s’est ensuite essayé à la plupart des techniques et qui a été un fervent acteur de l’Art dans tout.

Trois conférences auront également lieu autour de cette exposition, avec pour intitulé :
– « Passages de la sculpture au design au XXe siècle » (le 29 janvier)
– « Alexandre Charpentier, entre naturalisme et Art Nouveau » (le 11 mars)
– « Alexandre Charpentier, un artiste engagé pour l’art social » (le 8 avril)

Pour plus d’informations : site du musée d’Orsay.

Guimard chez Horta

Le musée Horta de Bruxelles accueille jusqu’au 13 janvier 2008 l’exposition « Le style Guimard – Album d’un collectionneur », réalisée par le Cercle Guimard.

L’exposition avait déjà eu lieu durant l’été 2006 à l’hôtel Mezzara, elle présente des cartes postales et autres supports publicitaires édités par Guimard. Je laisse au musée Horta la présentation de l’événement… l’occasion d’aller faire un tour sur son site.

Et je laisse au mateur de nouilles le loisir d’une note explicative… http://paris1900.blogspot.com

Design contre design

Le Grand Palais propose jusquau’au 7 janvier 2008 l’exposition Design contre Design.
Le principe est de comparer des objets des deux derniers siècles et de mettre par exemple en avant les similitudes de forme entre art contemporain et art déco, ou les influences partagées entre l’art nouveau et le design actuel.

Côté Art nouveau, on retrouve quelques pièces très connues et visibles ailleurs, tel un tabouret de Bugatti exposé à Orsay, ou encore le pupitre à musique de Charpentier, habituellement au musée des Arts décoratifs, dont les lignes ondulent près de celles d’un tabouret de Starck. On y voit aussi de très belles pièces de chez Christofle, un fauteuil de Guimard…

Certes, c’est une très belle collection d’objets de toutes les époques mais… ça ne suffit pas. Je n’ai pas voulu me charger ce jour-là en achetant l’imposant catalogue, et pourtant il me faudra l’acheter pour y voir le réel intérêt pégégogique de l’événement, qui est une grosse déception à mon avis par rapport à l’enjeu de mélanger les genres pour mieux les comparer, les comprendre et les aimer.
Cela dit, d’après connaissancedesarts, on s’éloigne trop de l’exposition dans ce catalogue.

Si vous y allez (car ça vaut quand même un petit peu le déplacement quand on aime les arts décoratifs), surtout prenez un audio-guide, c’est indispensable, mais malheureusement cela vous coûtera 5 euros en plus des 10 euros de l’entrée : bien trop cher pour une telle exposition qui, selon le scénographe, ne relève que du plai

Koloman Moser à la Cité de la Musique ?

Koloman Moser, un des représentant de l’art nouveau viennois, avait été mis en avant dans l’exposition « Vienne 1900 », aux côtés de Klimt, Kokoschka et Schiele. Seuls ses talents de peintre avaient été mis à l’honneur alors que son travail d’illustrateur est plus à mon goût… et plus représentatif de l’art nouveau.

Cette fois, c’est une de ses peintures qui illustre l’affiche de l’exposition « Richard Wagner – Visions d’artistes » La peinture en question est une version plus colorée et brumeuse de la toile « Le marcheur » qui date de 1914 (ou 1915 selon les sources) mais je ne trouve pas plus d’informations… .

L’exposition présente l’influence de la musique wagnérienne sur l’art (peinture, photographie…) jusqu’aux années 1920. J’en ai lu un article dans « Ligne 8 », le magazine de l’opéra de Paris, mais malencontreusement, pour une fois, j’ai jeté le magazine. Je vous laisse donc aller à la Cité de la Musique pour découvrir cette exposition (du 25 octobre 2007 au 20 janvier 2008).

Grün et Grasset

Je ne suis pas chronologiquement sectaire puisque je suis abonné à Etapes, qui reste quand même (et en toute logique) centré sur le graphisme contemporain… Le magazine de ce mois-ci nous rappelle un peu tardivement l’exposition sur Jules-Alexandre Grün et Eugène Grasset qui a lieu jusqu’au 17 septembre… Malheureusement c’est à Chaumont… et c’est en ligne qu’on peut admirer 4 affiches.

Grasset est (je pense) éminemment plus connu, ne serait-ce que pour sa semeuse pour Larousse, mais Grün a offert aux cabarets parisiens des affiches chatoyantes et audacieuses qui laissèrent une empreinte indéniable dans l’art de l’affiche.

Katagami – les pochoirs japonais et le japonisme

Bref retour sur « Katagami – les pochoirs japonais et le japonisme », exposition qui eut lieu d’octobre 2006 à janvier 2007 à la Maison du Japon (75015).

La première partie présentait le splendide travail d’orfèvre de création des pochoirs qui servaient de motifs sur les tissus japonais depuis plusieurs siècles.
La suite démontrait par l’exemple comment l’art japonais, influençant l’art européen à partir des années 1850 (quand le commerce entre les continents s’est développé), a profondément inspiré les maîtres de l’Art nouveau. Quatre sections présentaient donc cette influence :
– en Autriche et en Allemagne
– en Angleterre et aux Etats-unis
– en Belgique
– en France.

L’ouvrage tiré de l’exposition contient d’abord plusieurs articles, de spécialistes japonais et européens, détaillent l’histoire des pochoirs japonais et la technique des katagami, et expliquent cette influence. Puis le catalogue lui-même présente plus de 220 iconographies.
Un vrai plaisir à lire ou à feuilleter !