Archives de catégorie : Conférences et visites

Visite guidée : Le nouveau Paris de 1900

Le Cercle Guimard propose une visite guidée le samedi 11 mars prochain.

Cette visite sera l’occasion de découvrir des constructions d’Hector Guimard au cœur de la capitale et d’apprécier le bouillonnement artistique qui s’empare des façades à l’aube du XXe siècle.

Plus d’information et réservation sur le site web de l’association :

Le nouveau Paris de 1900

Conférence à St-Pierre-d’Oléron

Une conférence sur l’Art nouveau, par Alexandre Paléologue, auteur du livre « L’Art nouveau en Poitou-Charentes » (que je croyais avoir chroniqué… tiens tiens tiens…), aura lieu le lundi 9 mars à St-Pierre-d’Oléron :

http://www.utl-marennes-oleron.fr/9-mars-2015-l-art-nouveau-a113790878

http://www.sudouest.fr/2015/03/03/a-la-decouverte-de-l-art-nouveau-dans-la-region-1846840-1584.php

Selon la source, ce sera une conférence sur l’Art nouveau ou bien une conférence sur l’Art nouveau en Poitou-Charentes… Qu’importe…

Il faudrait…

… que je vous parle de la conférence que vous n’avez pas vue. Ne dites pas que vous n’étiez pas au courant, je vous avais prévenus dans le billet du 13 novembre. Évidemment, je n’avais pas précisé le thème : je l’ignorais moi-même. « Sans Art nouveau », disais-je ? Oh que non… Pascal Rousseau, donc, dans sa conférence du 14 novembre 2012 au Palais de Tokyo, a parlé de l’abstraction dans un art : la danse. Et c’est (évidemment) Loïe Fuller qui fut mise à l’honneur. Je connaissais de la miss Fuller ses représentations, les films qui montrent ses imitatrices, mais j’ignorais tout de l’origine de l’origine de son art, ou du moins avais-je oublié ce détail qui n’en est pas un, le lien avec l’hypnose.Trois mois plus tard, moi-même sous hypnose peut-être, je me réveille et j’ai un peu oublié (ce qu’il a dit, où sont mes notes)…

Sinon je vous signale que le site du Cercle Guimard a encore changé d’adresse, pour diverses raisons techniques et fonctionnelles : www.lecercleguimard.fr et cette fois c’est pour de bon…

Et puis hier une jolie façade Art nouveau à côté de la gare de Valenciennes, le café hôtel Terminus qui est devenu une agence immobilière. Je n’ai pas fait de photo, j’ai souri derrière la fenêtre du taxi en voyant la police « métropolitain » utilisée pour annoncer l’activité actuelle.

Non, vous voyez, je n’ai pas abandonné l’Art nouveau, il continue de m’accompagner… même au travail, lorsqu’il faut relire une page sur l’architecture locale. Il faudrait en écrire plus d’ailleurs. Trouvez-moi un peu de temps, je suis preneur…

Tiens si vous allez voir l’expo Meyerowitz à la MEP, vous verrez une station Guimard. Hasard d’un moment, l’image n’est pas un hommage à la Brassaï, juste un de ces instants décisifs que le photographe capta si bien dans ces belles couleurs des années 60. Et vous, vous me racontez quoi ?

Attractions : Conférences de Pascal Rousseau

Le mercredi 17 octobre avait lieu au Palais de Tokyo la première des conférences du cycle « Attractions » de Pascal Rousseau. Il revenait ou plutôt allait et venait sur les origines de l’abstraction. Les origines, les prémisses, les balbutiements, la procréation… On est passé de Kupka aux toiles futuristes d’une peintre suédoise vers 1860, de Newton à Mondrian en passant par le spiritisme, la représentation du son, la photographie de la pensée (mais oui…) ou encore trois figures style Sécession (qui m’ont fait divagué un court instant en repensant à Liège). Évidemment l’Art nouveau a été cité en exemple : ses arabesques, ses motifs géométriques, Klimt ou Van de Velde. Évidemment Van de Velde ! Je crois qu’il a montré la pub pour Tropon, mais c’était il y a un mois et je n’ai pas pris de notes… Évidemment j’espérais bien un petit papier peint de notre ami Hector Guimard, mais qu’importe, l’essentiel était là, l’Art nouveau était cité.

L’autre point essentiel, c’est que cette conférence était absolument passionnante. D’abord parce que je suis curieux et que sur le sujet de l’abstraction j’ai presque tout à apprendre. Ensuite parce que Pascal Rousseau est brillant, captivant, un orateur sans le moindre de ces « heu » qui rognent un discours.

Rendez-vous donc demain, mercredi 14 novembre pour la suite. Sans Art nouveau mais avec tant à apprendre.

Pour en savoir plus sur le cycle de conférences :
http://www.palaisdetokyo.com/fr/conference/attractions-0

Expo photo à Gérardmer

Je ne voudrais pas décevoir le maire de Gérardmer, mais je ne promets pas de venir dans les Vosges pour voir leur « été Art nouveau », mes destinations de vacances m’entraînant en d’autres contrées beaucoup beaucoup plus à l’est (puisque je retourne au Japon) et beaucoup plus au sud (puisque Saintes et Agen).

En revanche, cher lecteur, tu es chaleureusement invité à te rendre à la Médiathèque de cette jolie ville en juillet ou août (houhoutte ?) pour y découvrir des photographies de l’Art nouveau à Nancy et Strasbourg… et pour ensuite participer à ce blog en faisant une petite chronique. D’accord ?

À noter dans ce cadre une conférence sur l’Art nouveau le vendredi 27 juillet à 20h…

Voilà, j’ai presque tout dit, et tout le reste est par ici :

http://mediathequegerardmer.hautetfort.com

Conférence à Blois

Oh ben ça alors !

Comme j’expose actuellement des photos à Blois, un coup d’oeil sur Internet pour savoir si par chance de l’Art nouveau ne s’y cacherait pas. Que découvré-je donc ? Une conférence sur le sujet la semaine prochaine :

http://www.blois.fr/Agenda/1070/4-agenda.htm

La conférence a plus précisément pour thème Alexandre Bigot, fameux céramiste, originaire de Mer, près de Blois.

Je vais donc lever un peu plus la tête en allant à Blois, pour voir où se trouvent des céramiques du maître…

Cette année, j’y vais !

Où ça ? A la Hublotière bien sûr !

Comme chaque été, les propriétaires ouvrent les portes de leur jardin (aaaaah) pour admirer (ooooooh) leur belle villa. On ne profite que de l’extérieur, certes, mais c’est déjà très généreux de leur part (pendant que d’autres saccagent Guimard) d’offrir leurs façades à nos yeux ébahis et nos esprits esbaudis.

Et c’est quand ?
Du 18 au 30 juillet et du 29 août au 30 septembre 2011, du lundi au samedi inclus.
De 12 h à 18 h.
Visite guidée sans rendez-vous avec conférencière à 12 h 30, 14 h, 15 h 30 et 17 h.

… Et je rappelle l’existence du site http://hublotiere.free.fr/

Qui m’accompagne ?

Conférence-visite au Puy en Velay

Dimanche 25 avril, le Pays d’art et d’histoire de la communauté d’agglomération du Puy organise une conférence suivie d’une visite sur l’Art nouveau et l’Art déco, en présence de deux guides conférenciers.
Durée totale : 3h

Rendez-vous :à la Commanderie Saint-Jean au Puy-en-Velay, à 14h

Prix : 5€. Tarif réduit : 3 €
Renseignements : 04.71.09.38.41

Conférence sur Alfons Mucha

L’Epopée slave d’Alfons Mucha
Samedi 27 mars (euh… à quelle heure ?)
Conférence de Bernard Michel, professeur émérite de la Sorbonne.
En collaboration avec l’Amitié Franco-Tchéco-Slovaque.

Entrée libre.

Centre Culturel tchèque Paris
(Salle Janáček)
18, rue Bonaparte 75006 Paris
Réservations par téléphone (08 99 65 15 40) ou par mail ccparis@czech.cz

Journée d’études à Saintes (17) : De l’architecture 1900 à la création des années 1930

Vendredi 27 novembre et samedi 28 novembre 2009, l’association « Atelier du Patrimoine de Saintonge » organise les troisièmes journées d’études sur le Patrimoine du XXe siècle : « De l’architecture 1900 à la création des années 1930. De l’Art nouveau à l’Art déco ».

Au programme :
Vendredi 27 novembre :
– 10h00-12h30 : « Du Temple protestant aux logements HBM : découvertes des créations architecturales saintaises vers 1900 jusqu’aux années 1930 ». Parcours dans la ville (rive gauche – rive droite) par Isabelle Oberson, Animatrice du Patrimoine.
– 15h00 : « L’architecture de la belle époque ».

Samedi 28 novembre 2009 :
– 10h00 – « Purisme ou Art Déco ? Quelle modernité pour l’entre deux-guerres ? » par Gilles Ragot, professeur à l’Ecole Nationale Supérieure d’Architecture et de Paysage de Bordeaux.
– 11h00 -12h00 – « Architecture et habitat social dans l’entre-deux-guerres » par Yann Launay, Doctorant en histoire de l’art, Université François-Rabelais de Tours, Laboratoire INTRU.
– 13h30 – Départ pour Poitiers. Circuit : La ville des années 1930 par Gilles Ragot. (Attention réservation avant le 20 novembre)

Tarif: 10 euros. (5 euros pour les adhérents, gratuit pour demandeurs d’emploi, étudiants…)

Informations complémentaires :
Atelier du Patrimoine de Saintonge
Tél. 05 46 92 06 27
http://www.saintonge-patrimoine.com

J’en profite pour rappeler que j’ai eu l’occasion à plusieurs reprises de parle de l’architecture 1900 à Saintes, puisque j’y vais régulièrement… N’oubliez pas que le moteur de recherche en colonne de droite est là ! (Oups il y a des photos manquantes sur certains billets… je corrigerai ça prochainement)