Bye Bye Blondie

Retour du cinéma, où j’ai vu Bye bye Blondie, de Virginie Despentes, film lesbo-punk-mediatico-rock se passant en partie à Nancy. Alors… De l’Art nouveau dans quelques plans ? Heu… un coin de maison non identifié (voire peut-être pas Art nouveau tellement c’est passé vite) et un pignon qui m’a semblé venir de la Villa Bergeret (là encore c’est passé très vite, et après un dîner italien et un verre de vin l’image s’est déjà un peu troublée dans mes souvenirs…) en tout cas ça sentait le Weissenburger.

Et sinon ?

Sinon… Demain, peut-être, un autre jour, peut-être, vous parlerai-je du mobilier liberty dans Mort à Venise

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *